Nomination de la nouvelle ombudsman fédérale des victimes d’actes criminels

Nomination de la nouvelle ombudsman fédérale des victimes d’actes criminels

le 23 octobre 2018

Le Bureau de l’ombudsman fédéral des victimes d’actes criminels a le plaisir d’annoncer que le gouvernement du Canada a nommé Heidi Illingworth comme nouvelle ombudsman fédérale des victimes d’actes criminels, pour une durée de trois ans à compter du 1er Octobre 2018. Mme.Illingworth est la troisième ombudsman nommée depuis l’ouverture du Bureau en 2007, et travaillera pour aider les victimes et les survivants d’actes criminels au Canada.

« C’est pour moi un honneur d’avoir été nommée pour servir les Canadiens en tant qu’ombudsman fédérale des victimes d’actes criminels. À mon avis, le rôle d’ombudsman comporte d’importantes responsabilités envers les victimes d’actes criminels et leur famille. » – Heidi Illingworth

Heidi Illingworth était directrice exécutive à temps plein du Centre canadien de ressources pour les victimes de crimes. Mme Illingworth travaillait au Centre depuis 1999. Elle est titulaire d’un baccalauréat spécialisé en droit, concentration justice pénale, de l’Université Carleton. Elle est venue en aide à plusieurs victimes et survivants à diverses étapes du système de justice pénale, a rencontré des ministres fédéraux pour traiter d’enjeux importants pour les victimes d’actes criminels et a fait des présentations devant de nombreux comités parlementaires. Elle a participé à l’élaboration du programme du certificat d’études supérieures en victimologie du Collège Algonquin, y a été professeure à temps partiel et a siégé au sein du Comité consultatif du programme. Mme Illingworth a aussi préparé du matériel de formation pour le personnel et les bénévoles des services aux victimes en Ontario. En 2012, elle a eu l’honneur de recevoir la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II en reconnaissance de son travail auprès des victimes d’actes criminels.

Sous sa direction, Mme. Illingworth annonce que le Bureau continuera de veiller à ce que le gouvernement fédéral respecte ses engagements envers les victimes et à ce que les opinions des victimes soient entendues. « J’ai hâte de travailler avec les victimes, les fournisseurs de services et le gouvernement fédéral en vue d’apporter des changements systémiques qui sont favorables aux victimes et aux survivants d’actes criminels au Canada. »

Télécharger l’annonce

Forum of Canadian Ombudsman-FR