Rapport spécial du Protecteur du citoyen du Québec sur l’Aide financière aux études

Rapport spécial du Protecteur du citoyen du Québec sur l’Aide financière aux études

Le Protecteur du citoyen a rendu public le 3 mars 2022 un rapport spécial concernant la gestion du régime public de l’Aide financière aux études (AFE). Le rapport énonce les correctifs à apporter pour remédier à un manque de transparence et d’écoute envers les étudiants.

Il ressort notamment de l’enquête que :

  • L’information fournie aux étudiantes et aux étudiants est globalement insuffisante.
  • Le traitement de certains dossiers n’est pas fait de façon uniforme, ce qui pose un problème d’équité.
  • Lorsque l’AFE considère comme mensongère la déclaration d’un étudiant, celui-ci est exclu du Programme de prêts et bourses pour deux ans. Malgré la gravité de cette conséquence, l’étudiant n’a pas la possibilité de clarifier ou compléter les explications initialement fournies. Il est alors privé d’une aide financière à laquelle il a peut-être droit.

Le Protecteur du citoyen adresse 22 recommandations au ministère de l’Enseignement supérieur et une à sa ministre. Les recommandations visent principalement à ce que l’AFE respecte l’obligation de traiter toutes les demandes reçues de manière équitable.

Pour en savoir plus, consultez le site Web du Protecteur du citoyen.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Twitter
LinkedIn