Rapport annuel du Protecteur du citoyen du Québec : se rétablir collectivement des durs coups de la pandémie

Rapport annuel du Protecteur du citoyen du Québec : se rétablir collectivement des durs coups de la pandémie

Le protecteur du citoyen, Marc-André Dowd, a déposé son rapport annuel 2021-2022 le jeudi 1er décembre, à l’Assemblée nationale.

Soulignant les répercussions toujours présentes de la COVID-19 au Québec, il a insisté sur les défis des services publics face à la pandémie depuis mars 2020. Selon lui, ce vaste chantier d’adaptation aux retombées de la COVID-19 doit être une occasion pour les services publics de se montrer inventifs et de se recentrer sur les besoins des citoyens, notamment des plus vulnérables.

« On l’a vu : lorsque la sécurité de tous et toutes est menacée par un virus imprévu et que des moyens doivent être déployés dans l’immédiat, les énergies et les ressources sont mobilisées, a déclaré M. Dowd. J’en appelle à cette agilité pour reformuler et enrichir l’offre de services de manière permanente. »

Pour en savoir plus, consultez le site Web du Protecteur du citoyen.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Twitter
LinkedIn