Message de la présidente

Message de la présidente

Mai 2019

Chers membres et amis,

Le 15 avril 2019, j’ai eu le grand honneur d’être réélue présidente du FCO lors de l’assemblée générale des membres. Je serai appuyée par un nouveau Conseil d’administration constitué d’anciens et de nouveaux administrateurs. Découvrez votre nouveau conseil d’administration.

Notre société évolue rapidement : les attentes des citoyens sont de plus en plus grandes. La pertinence de la fonction d’ombudsman ne fait aucun doute : elle assure aux usagers un traitement juste, équitable et bienveillant de leurs dossiers et leur offre l’opportunité de régler leurs différends via une ressource non judiciaire compétente, facilement accessible, gratuite et très efficace.

Les ombudsmans de tous types partagent des valeurs et des caractéristiques communes. Pour qu’ils en comprennent bien l’importance et la portée, le FCO offre à ses membres, depuis plusieurs années, des formations pointues et percutantes, en anglais et en français, sur les attributs et les défis inhérents à la fonction d’ombudsman. Cela demeure notre principale mission.

Nos conférences permettent aussi d’améliorer nos compétences et de bénéficier de l’expérience de nos collègues. À cet égard, je tiens à souligner le travail remarquable des organisateurs de la dernière conférence :

  • Nadine Mailloux (ombudsman de Laval)
  • Lori Ciani (ombudsman, American Express / Banque Amex du Canada)
  • Martine Conway (ombudsman, Université d’Ottawa)
  • Ashley Bursey (Bureau de l’Ombudsman de l’Ontario)
  • Jaime Reynolds (Bureau de l’Ombudsman de la Nouvelle-Écosse)
  • Marlene Chumack (Bureau de l’Ombudsman des Employés, Banque Scotia)
  • Amy Fish (Ombudsman, Université Concordia)

Le FCO est également plus présent sur les médias sociaux. Depuis deux ans, nous avons adopté une Politique interne sur les médias sociaux et élaboré une approche stratégique visant à assurer une plus grande visibilité du FCO, notamment sur Twitter et sur LinkedIn : la contribution du bureau de l’Ombudsman de l’Ontario dans ce dossier mérite d’être soulignée. Nous publions aussi un Bulletin d’information trimestriel auquel nous vous invitons d’ailleurs à contribuer.

Depuis 2017, nous avons été confrontés à des situations où des décisions politiques étaient susceptibles de porter atteinte à l’indépendance de bureaux membres du FCO, notamment : le bureau de l’ombudsman de la Ville de Gatineau, l’Ombudsman de l’Ontario (Projet de loi 57) et les nombreux ombudsmans des universités et collèges de l’Ontario (projet de loi modifiant la Loi sur l’éducation). Après mûre réflexion, le Conseil d’administration a jugé opportun de communiquer ses préoccupations aux décideurs concernés, en tout respect, en leur rappelant l’importance de préserver et protéger l’indépendance et l’autonomie de leurs ombudsmans.

Le mandat du CA 2017-2019 a été très occupé. Celui qui s’amorce le sera probablement tout autant.

Pour que le FCO demeure dynamique et utile à ses membres, votre contribution est nécessaire. Je vous invite donc à vous impliquer et à nous communiquer toutes vos bonnes idées au Secrétariat FCO : fco@intertaskconferences.com.

 

Johanne Savard
Présidente FCO

Forum of Canadian Ombudsman-FR